Vous êtes ici : Accueil > Espace famille > Nos formations > La Classe de Seconde > Ens. d’explo. et Atelier Théâtre > L’ens. d’explo. théâtre > Après l’option : une ancienne élève en faculté d’Etudes théâtrales à (...)
Par : lajoux
Publié : 23 mars 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Après l’option : une ancienne élève en faculté d’Etudes théâtrales à Caen

Questions à Sandrine Morin

Vous êtes aujourd’hui étudiante en Licence "Arts du spectacle" à Caen. Pourquoi avez-vous choisi cette voie ?

J’ai choisi cette voie pour approfondir ma connaissance dans l’histoire des arts du spectacle, particulièrement celle du théâtre. J’ai premièrement choisi de faire une licence d’anglais mais je me suis vite rendue compte que ce n’était pas ce que je voulais, le théâtre me manquait énormément.

En quoi consiste la filière "Arts du spectacle" ? Comment s’organise cette formation ? Quelle part de théorie, de pratique ? Quels sont les atouts et les débouchés de cette formation ?

Dans la filière Arts du spectacle, il y a beaucoup plus de théorie que de pratique, il s’agit d’étudier l’histoire du théâtre à travers les siècles. Nous avons plusieurs spectacles à voir au cours de l’année, spectacles qu’on étudie parfois en cours. Des rencontres avec les comédiens ou les metteurs en scène sont souvent organisées. Il y a également des cours sur le cinéma car en fin d’année, les étudiants doivent choisir entre une filière théâtre ou une filière cinéma. Il y a donc également des projections de films dans un amphithéâtre. La pratique théâtre intervient en milieu d’année la première année de licence afin que les étudiants puissent avoir un aperçu de ce qu’ils feront l’année d’après, ainsi, s’ils choisissent plus aisément leur spécialité, cinéma ou théâtre.
La licence d’arts du spectacle permet d’étudier l’univers du cinéma mais également celui du théâtre, il y a bien évidemment d’autres formes d’arts qui sont abordés, de plus, grâce aux options facultatives, il est possible de faire de la photographie, de la scénographie ou même la musicologie mais ces options sont présentes seulement en deuxième année.
A la fin de la licence, il est possible de continuer en master, un master pro ou une licence pro pour se spécialiser dans un domaine précis et les débouchés touchent des secteurs variés étant donné la richesse de la formation.

Cela facilite-t-il votre fréquentation des lieux de spectacles ?

Oui, cela facilite ma fréquentation des lieux de spectacles étant donné qu’on en a quelques-uns d’obligatoires. En plus, Caen étant une ville étudiante et très culturelle, les places de théâtre comme de cinéma sont à des prix très bas, il y a des abonnements étudiants et les étudiants en arts du spectacle sont prioritaire dans les réservations des places. Cette année j’ai eu l’occasion de voir de nombreuses pièces de Molière au théâtre de Caen, Shakespeare y était également joué. Il y a de nombreux programmes de théâtre distribués dans notre bâtiment à chaque saison. On a donc très facilement accès aux informations, aux nouveautés artistiques, qu’il s’agisse de théâtre de danse, ou de cinéma.

Projetez-vous de poursuivre le théâtre en tant que professionnelle après votre cursus universitaire ?

Poursuivre le théâtre en tant que professionnelle après l’université est ce dont je rêve, il me faudra donc tenter les nombreuses écoles de théâtre ou le conservatoire.

Que vous a apporté l’expérience de l’option et de l’atelier du lycée Porte Océane en tant que lycéenne ?

J’étais une élève vraiment très timide avant de faire l’option et l’atelier au lycée Porte Océane, pratiquer cet art m’a permis de m’ouvrir aux autres, de mûrir également. J’ai beaucoup appris grâce à M. Chauvet et à Mme Thomas, je n’avais jamais fait de théâtre auparavant et pourtant je me suis tout de suite sentie à ma place, ces professeurs m’encourageaient à aller toujours plus loin dans mes propositions, ils m’ont donné confiance en moi et c’est ainsi que j’ai commencé à aller vers les autres. De plus, grâce à l’option et l’atelier, j’ai rencontré des partenaires de jeu qui sont devenus et restés de bons amis, cette expérience m’a permis de découvrir une part de moi6même qui m’était jusqu’alors inconnue.

Quel est votre souvenir le plus fort de cette expérience ?

J’ai de nombreux souvenirs extrêmement forts de cette expérience, comme le premier soir de représentation du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare au poulailler, ou encore notre représentation de Roméo et Juliette au théâtre El Corral de comedia à Almagro en Espagne. Les applaudissements et les acclamations du public étaient des récompenses magiques, c’était un sentiment très fort. L’atelier me manque énormément. Nous avons vécu de très bons moments pendant les répétitions des pièces que nous allions représenter. Certes, c’était parfois très dur mais le résultat était superbe. Les professeurs nous ont fait comprendre les notions de confiance, de solidarité, la troupe était devenue une famille.

Voir en ligne : La filière "Arts du spectacle" à la Faculté de Caen