Vous êtes ici : Accueil > Le lycée > Activités et animations > UNSS > Championnat de France de Handball UNSS
    Publié : 3 avril
    Format PDF Enregistrer au format PDF

    Championnat de France de Handball UNSS

    Tout d’abord le groupe d’élèves et d’accompagnateurs tient à remercier le lycée de l’investissement financier mis en place pour la réalisation de cette épreuve sportive qui place l’établissement à la septième place des lycées français en ce qui concerne le handball féminin.

    L’équipe a fini septième sur les 16 équipes engagées dans le tableau final qui avait lieu à Annonay du 28 au 31 mars, lors de cette compétition elle a aussi gagné le titre national d’équipe la plus fair play de la compétition. Le titre a été obtenu par le vote des joueuses et des accompagnateurs présents. Au vu du caractère de certaines de nos élèves nous pouvons être particulièrement fiers de cette dernière distinction même si elle relève peut être aussi beaucoup de notre capacité à mettre l’ambiance le soir ( je précise ambiance positive lors des repas et sans chahut dans les chambrées).

    Au niveau de la performance sportive, les joueuses n’ont jamais baissées les bras jusqu’au match final de classement qu’elles ont remporté malgré des blessures et des traumatismes qui s’accumulaient.

    Voici le détail de notre compétition
    3 matchs dans une poule de 4 à faire afin de participer aux 1/4 de finale le mercredi après midi.
    ( poule 2 : Le Havre , Pontarlier, Niort, Grenoble)

    Mardi 28 :
    match gagné le matin contre Niort
    match gagné l’après midi contre Grenoble

    Toutefois malgré les victoires le collectif est entamé physiquement car les titulaires n’ont pas permis de creuser l’écart avec Grenoble afin de pouvoir faire rentrer le banc. La concertation du soir est difficile. il faut se préserver physiquement or le lendemain deux matchs se présentent : un dernier match de poule le matin ( qui permet éventuellement de jouer contre un adversaire moins bien classé) et le match de 1/4 important de l’après midi. les joueuses veulent tout jouer à fond. nous leur faisons comprendre avec Mme Arlay qui a l’expérience des matchs de haut niveau de Handball la difficulté tactique de tout jouer à fond et notamment sans faire tourner le banc. Les titulaires proposent alors de mettre le banc en premier et de voir l’évolution.

    mercredi 29
    match perdu contre Pontarlier le matin

    Le banc a tenu 4 minutes c’est insuffisant, les titulaires refusent de laisser filer le match et rentrent. La dépense est énorme mais le résultat ne suit pas. Le score restera toujours à +3 pour Pontarlier. ils finissent 3e.

    match de 1/4 perdu contre Toulon

    Gros courage des joueuses qui ne lâchent rien mais Toulon restera à +4 sur un match perdu logiquement mais avec une superbe résistance, les traumatismes s’accumulent, Lola Hinault se fait une entorse. Nous savons d’ores et déjà que nous serons donc pas dans les 4 premiers.

    Jeudi 30

    match perdu contre montpellier le matin (8H) (places 5 à 6)

    Nous essayons de faire jouer le banc pour ménager encore une fois les titulaires mais la résistance est de courte durée, Chantal Atemengue bien que souffrant de douleurs aux genoux tente de renverser le match, mais ses difficultés de déplacement deviennent manifestes, contre son avis ( vigoureusement exprimé) nous l’obligeons à sortir du terrain. le match est perdu mais encore une fois âprement disputé.

    match gagné contre maurepas le matin (10H) ( places 7 à 8)

    Pour une fois nous ne sommes pas les plus mal en point, Maurepas qui vient juste de finir de jouer enchaîne avec nous, c’est très dur physiquement car ils ont un banc plus réduit que nous et leurs filles sont presque en larmes tellement l’effort est dur. De notre côté le banc prend la main et la fraîcheur du banc l’emporte facilement en ménageant nos titulaires qui font quelques apparitions, à leur demande pour profiter de cette facile victoire.

    Au final au niveau de la discipline, un bon contrôle des filles dans les matchs en termes de revendications face à l’arbitre, très bien, au niveau des horaires, une certaine difficulté à respecter les horaires ( lors des déplacements, des repas, du retour) très moyen, une autonomie qui va porter ces fruits dans une certaine mesure dans les échauffements mais pas forcément dans le respect des consignes en considérant à tort ou à raison que leurs accompagnateurs sont peu compétents ( difficulté de gérer une équipe qui n’a pas été formée par nos soins), un respect de l’autre assez moyen lors de contrariétés hors compétition : divergences entre titulaires et non titulaires ( groupe des secondes), chauffeur de car...

    Portfolio automatique :